Rester positif grâce à la Loi de Murphy - Bruno LEspérance

Rester positif grâce à la Loi de Murphy

Pour faire un rappel sur ma vie, en 2014, je me suis inscrit à l’école Musitechnic à Montréal.  Mon but était, à cette époque, de parfaire mes connaissances à l’enregistrement de studio et d’élever la qualité de mes compositions.  Au fait, sur mon blogue ComposerSimplement, je parle beaucoup de mixage et de studio  car ce sont mes apprentissages que j’ai fait à cette école que je partage!

Mais durant mon année d’études, les professeurs et même une partie des élèves parlaient de la « Loi de Murphy ».  Je n’étais pas trop familier avec ça, mais quand j’ai su sa définition, j’étais complètement à terre!  Jamais je n’aurais pensé qu’un truc de même existait!

Murphy et l’emmerdement

Même si l’origine de ce concept est vague, c’est l’ingénieur aérospatial Edward A. Murphy Jr qui a inventé ce principe.  Le résumé de la Loi de Murphy se trouve à être : « Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera mal ».

En France, il y a un autre nom pour ça : la Loi de l’Emmerdement Maximum.  D’ailleurs, pour imager la Loi, les Français utilisent une tartine beurrée.  Quand tu beurres une toast et que tu l’échappes, supposément qu’elle va toujours tomber du côté beurrée pour te faire chier.  Je n’ai jamais essayé, mais si tu l’as fait, dis-moi si c’est vrai!

À la Loi de Murphy s’ajoute plusieurs autres principes qui s’appliquent à la vie de tous les jours.

  • Rien n’est aussi simple qu’il ne paraît.
  • Tout prend plus de temps que vous croyez.
  • C’est au pire moment que les choses tournent mal.
  • Si quelque chose ne peut tout simplement pas mal tourner, ça tournera quand même mal.
  • Si tout semble bien se passer, c’est que quelque chose vous a échappé.

Donc, je pourrais résumer la Loi de Murphy comme une « loi de pessimiste qui voit seulement le côté mal des choses ».  Du moins, c’était ma perception quand j’étais sur les bancs de classe.

Pourquoi je n’aime pas cette Loi

Et pour une raison que j’ignore, beaucoup des élèves avaient l’air d’adopter cette philosophie.  « Tout arrive mal », « Ça arrive quand tu ne veux pas que ça arrive », etc, etc.  Sérieusement, j’étais là et : « WHAT ?!? ».

Mais c’est quoi cette pensée de défaitiste?!?!  Tu vois pas le bon côté des choses une fois dans ta vie?!  Tu penses que tout est de la marde?!?

Bon… désolé, je me suis laissé emporter…  C’est juste que je trouve ça aberrant comment on peut adopter une telle loi dans sa vie…  Tu te rappelles ce que j’ai raconté pour les bienfaits d’être positif?  Une meilleure santé, plus d’énergie, plus de résilience, tu fais bonne première impression, et tout ça?  Avoue que c’est tentant!  Alors, pourquoi s’arrêter à dire : « Ah!  Ma vie va mal!  C’est à cause de la Loi de Murphy »!  Ça n’a aucun sens de jouer la victime comme ça!

Interstellaire et Loi de Murphy

Par contre, quand elle est bien perçue, ce principe peut être utile à appliquer dans sa vie quotidienne.  Tu te rappelles du Yin-Yang?  Le négatif contient du positif!  Ça l’applique même à cette Loi qui peut paraître effrayante!

En fait, ce qui a changé ma perception, c’est le film Interstellaire avec Matthew McConaughey.  Dans le film, McConaughey joue le rôle de Joseph Cooper, un astronaute ayant une famille.  En passant, la fille de Cooper s’appelait Murphy!  De ça, le fils de Cooper s’est moqué de sa sœur en faisant référence à la Loi de Muprhy et en disant qu’elle portait malheur!  C’est triste…

Mais là, le dialogue de Cooper a vraiment changé ma perception de cette loi si défaitiste : « La Loi de Murphy ne veut pas dire que quelque chose de mal va arriver.  Elle veut dire que si quelque chose doit arriver, ça l’arrivera ».


Honnêtement, j’étais abasourdi!  Et le reste de mon année scolaire, j’ai interprété la Loi de Murphy en basant sur cette citation!

Comment bien l’interpréter?

Maintenant que j’ai cité Interstellaire, voici MON interprétation de la Loi de Murphy!  Comme Cooper a dit, si quelque chose doit arriver, ça l’arrivera.  De plus, j’ai attentivement écouté mes professeurs qui nous conseillaient de toujours sauvegarder nos projets régulièrement avec « Ctrl + S » et de se faire 3 back-ups au cas où le système planterait.  Ils disaient que c’était à cause de la Loi de Murphy!

En fait, de ma façon de voir les choses, si quelque chose arrive, c’est pour donner une leçon, un apprentissage.  Comme Jane Lensen a dit : « Tu t’es trompé?  Fantastique!  Qu’as-tu appris? ».

Je reviens alors à la partie sur les erreurs.  C’est avec les erreurs qu’on apprend.  Par exemple, tu ne sauvegardes pas régulièrement quand tu travailles sur un fichier à l’ordinateur.  Puis survient une panne de courant!  Soit à cause d’un orage dehors ou même si c’est super ensoleillé, un bris d’équipement et ça peut arriver évidemment.  

Donc, 2 secondes plus tard, tu retrouves l’électricité, ton ordi se rallume, mais tu constates que tu as perdu une grosse partie de ton travail à cause que tu n’avais pas sauvegardé depuis 10 minutes!  Ça fait chier, hein?

Donc, la Loi de Murphy a été appliquée car « ça devait arriver ».  Pourquoi?  Pour que tu apprennes quelque chose de cette expérience!  Tu ressors meilleur de tout ça car à présent, tu auras le réflexe de sauvegarder à toutes les minutes!  Ctrl + S, c’est magique!  Voilà la vraie Loi de Murphy!

Conclusion

Donc, la Loi de Murphy a été créé par Edward A. Murphy qui s’est basé sur le principe que « toute chose susceptible de mal tourner, tournera mal ».  Pense à la toast qui tombe par terre!

Toutefois, cette loi veut plutôt dire « si ça doit arriver, ça arrivera ».  Donc, si tu appliques le Yin-Yang, tu peux interpréter la Loi de Murphy comme une loi d’apprentissage.

Être positif, c’est voir le bon côté des choses même quand ça va mal.  Je t’invite à faire de même avec cette loi!  Même si sur le coup, ça peut faire chier, dis-moi que tu auras appris et que tu en sortiras meilleur!

Même si la vie a des hauts et des bas, saches que seulement toi peut t’encourager à rester positif! 😉

Bruno

>