Hebb et le pouvoir de la pensée - Bruno LEspérance

Hebb et le pouvoir de la pensée

Voici mon ami Donald Hebb!

Enfin, non!  On n’est pas amis car on ne se connait pas!  Mais il est mon ami car j’ai découvert un de ces concepts qui s’appelle la « Règle de Hebb ».  En quoi ça consiste?  C’est une théorie qui rapporte aux neurones.  Et là, je te vois venir.  Quel rapport avec le positif?  Et bien, tout ce que tu peux imaginer!

En fait, la règle de Hebb peut se résumer par une phrase : « cells that fire together, wire together ».  Si tu n’es pas trop à l’aise en anglais, ça veut littéralement dire que des cellules qui s’excitent ensemble se lient ensemble.

Retour en arrière

Tu te rappelles quand j’ai parlé du cerveau et des neurotransmetteurs?  La dopamine, sérotonine et tout ça?  La règle de Hebb s’applique exactement à ça!  Le cerveau perçoit des choses, il y a une pensée, une sécrétion d’un processus chimique, des cellules s’alimentent ensemble et se répandent partout dans le cerveau et BOOM!  Les effets sont là!

Donc, tout ça m’amène au sujet que je veux parler.  Savais-tu que tes pensées sont responsables des évènements qui t’arrivent?  En effet, que ce soit que ce soit la réalité que tu vis, les bonnes ou les mauvaises expériences, tout ça est déterminé par tes pensées. 

Peu importe les circonstances ou le déclencheur, tout part de la manière dont tu penses.  En fait, le processus est le suivant : une pensée devient un sentiment.  Un sentiment devient une action et une action devient un résultat.

Pensée = » Sentiment = » Action = » Résultat

Je vais te donner un exemple très banal.  Imagine que tu es dans un lieu public.  Tu perçois un gars/une fille qui te plaît et qui finit par te regarder.  Ta pensée, sur le coup, est : « Oh mon Dieu!  Il/Elle me regarde! ».  Ton sentiment sera quoi?  La peur?  L’excitation?  L’anxiété? 

Ensuite,  il y aura une succession de pensées qui engendreront des sentiments qui sont basés sur ce que tu as vécu auparavant dans une situation semblable.  De plus, d’autres pensées viendront perturber les sentiments générés pour finalement laisser le choix à plusieurs actions : Aller lui parler, se contenter de sourire, ignorer et continuer son chemin.  Ou plus, si tu veux!  

Dépendant de l’action que TU as choisi, le résultat sera différent : Tu y iras lui parler et voir si tu as une connexion avec, cette personne te sourira en retour ou tu retourneras chez toi!  Ou plusieurs résultats encore là!  Donc, peu importe ce qui se passe dans ta vie, tout commence par la façon que tu penses!

3 différentes pensées

Je peux te résumer ça en 3 catégories de pensées que nous vivons dans une journée : les positives, les négatives et les actions.  Si tu exprimes de la gratitude pour quelqu’un, tu as une pensée positive.  Si tu restes encabané à ruminer ce qui va se passer dans les prochains jours ou même à vivre dans le passé, tu auras une pensée négative.  

Si tu penses à qu’est-ce que tu as à faire aujourd’hui, c’est une pensée d’action.  La pensée d’action est moins préconisée, mais le plus important reste que tout est lié ensemble.  Si tu as une pensée négative, ça va refléter une émotion négative et tes actions seront également quelque chose qui ne t’avantagera pas.

Je reprends l’exemple de tout à l’heure : Tu es dans un lieu public et tu vois quelqu’un qui te plaît.  Sauf que ta pensée tournera autour de quelque chose de négatif : « Ah non, ça ne vaut pas la peine.  Il/Elle va me laisser dans 2 mois ».  Résultat?  Tu n’iras pas le/la voir alors que cette personne aurait pu t’apporter quelque chose de positif! 

Attention au pattern!

De plus, en ayant cette pensée à chaque fois, il y aura plus de chances que tu répètes ce pattern-là avec d’autres personnes.  Mais je vais te dire un secret : même si tu as des pensées négatives, tu as le pouvoir sur elles.  Tu as le pouvoir et le choix de te laisser envahir par elles ou laisser tes pensées positives prendre le dessus!

Je te donne un autre exemple : Je suis compositeur en plus d’être blogueur.  Il m’arrive de regarder sur les groupes Facebook pour des annonces de compositeur.  Un jour, une dame publie sur un groupe qu’elle cherchait un compositeur pour faire fitter  ses textes avec des chansons.  Donc, même si je n’avais eu que très peu de ces gens d’offres-là avant, je me suis dit : « Pourquoi pas! ». 

Résultat : Elle me contacte et avec elle, j’ai fait 5 compos différentes dans les 2 derniers mois!

Bref, je peux comprendre que de passer par-dessus ses pensées négatives restent un défi, mais quand tu en es conscient, tu as le choix de pouvoir renverser la vapeur et de te laisser envahir avec des pensées positives!  Car n’oublie pas!  Hebb dit que les cellules s’excitent ensemble et se lient ensemble.  Donc, si une cellule est positive, ça va se répandre!

Conclusion

Donc pour résumer ce que je viens de parler,  mon ami (?) Donald Hebb a parlé du concept que les cellules s’alimentent et se lient ensemble.  Ce concept scientifique s’applique directement à la manière que tu penses.

Les pensées créent des sentiments, qui créent des actions et qui créent des résultats.  Que ce soit des pensées positives ou négatives, tout découle de ça.  Et tu possèdes la volonté et le choix d’avoir des pensées positives ou négatives.  Il suffit d’en être conscient.  Et je suis sûr que tu es capable!

Je viens de faire un trick pour toi!

Je t’encourage = » Tu penses à moi qui t’encourages = » Ça te faire réfléchir et te dit que tu es bon = » Et ensuite?

Le choix t’appartient! 😉

Bruno

  • […] me reste encore pas mal de choses à parler.  Toutefois, depuis que j’ai parlé de la règle de Hebb et le fameux Pensée = Sentiment = Action = Résultat, ça m’a amené vers une autre réflexion plus poussée : les habitudes de […]

  • […] reviens encore au pouvoir de la pensée.  Dépendant de ta personnalité et de ton vécu,  tu risques d’être plus ou moins […]

  • >